bien-être

Le noo poo: quessé ça??

Allô!!

Aujourd’hui, j’ai je goût de vous parler d’une nouvelle habitude de vie chez moi, qui s’est concrétisée en tant que «geeeeenre de résolution 2016

Bref, il y a un moment, je cherchais des alternatives plus naturelles pour prendre soin de moi et j’ai trébuché sur un groupe facebook qui regroupe plusieurs personnes adeptes du no poo. Je me suis alors demandé: «Quessé ça, le no poo?»

Ben, le no poo, c’est tout simplement une rétraction de no shampoo, qui, oui oui, veut dire PAS DE SHAMPOING. Donc, oui, tout le monde, vous avez bien compris: je n’utilise plus de shampoing. Et non, je n’ai pas les cheveux qui puent! Je vous explique:

Les shampoings traditionnels contiennent une panoplie d’ingrédients nocifs (entre autres les sulfates et les silicones) qui agressent les cheveux et ne font, qu’au final, les faire graisser plus rapidement: en agressant le cuir chevelu avec le shampoing, il se protège en produisant plus de sébum. Les cheveux deviennent donc «accro» à ces produits chimiques et ont «besoin» d’eux pour les dégraisser. Vous avez sûrement déjà entendu une phrase du genre: «Plus tu laves tes cheveux souvent, plus ils graissent vite.» Voilà. C’est pour ça qu’ils graissent vite. Pas à cause du frottement des doigts, pas à cause de l’eau, mais à cause du shampoing lui-même. Vous aviez pas vu ça dans les annonces d’herbal essences hein? 😉

Rendu là, c’est ben beau le no poo, mais avec quoi on se lave les cheveux? J’ai cru que ce serait une bonne idée de vous répertorier quelques uns des principaux ingrédients que l’on utilise dans la pratique du no poo.

Les oeufs: On utilise les oeufs puisqu’ils contiennent de la saponine, qui est une molécule lavante et un agent moussant naturel. Le blanc contient la saponine qui aide à éliminer le sébum, tandis que le jaune est nourrissant, ce qui donne une petite combinaison bien équilibrée. Mais attention! Il faut rincer la mixture à l’eau tiède/froide, parce que sinon, le blanc d’œuf cuira et laissera des petites particules dans les cheveux!

Le bicarbonate de soude: Le bicarbonate de soude, quoi qu’un peu abrasif, permet aussi de nettoyer le cuir chevelu. Il faut former une pâte en le mélangeant avec de l’eau et l’appliquer comme un shampoing. Ensuite, il faut impérativement faire un rinçage acide (avec le vinaigre, qu’on va voir bientôt) pour ne pas déranger le pH naturel du cuir chevelu, puisque le bicarbonate est basique.

La farine de pois chiches: Cette farine contient également de la saponine, ce qui fait d’elle un nettoyant assez efficace et très doux pour le cuir chevelu. On recommande de le jumeler à un hydratant (genre du miel ou du sirop d’agave) pour un effet optimal. Par contre, la farine de pois chiches a une odeur assez forte. Pour la dissimuler, je recommande d’ajouter soit un peu d’extrait de vanille ou une huile essentielle au choix.

12632898_10205866242083737_1584628373_o
Ma farine de pois chiches, achetée en vrac.

Le Rhassoul: Pour ceux et celles à qui ce nom est inconnu, le Rhassoul est une argile originaire du Maroc. Le Rhassoul absorbe le sébum et les saletés présentes dans le cuir chevelu, après quoi il en résulte un lavage quasi impeccable. Dans le même registre, l’argile blanche est tout aussi excellente pour nettoyer, même qu’on dit que c’est la meilleure argile pour les cheveux.

12656496_10205866241843731_1464018022_o
Mes argiles; toutes deux de chez Coop Coco.

Le vinaigre:  Pour terminer, le vinaigre est souvent utilisé comme eau de rinçage en raison de son pH acide, semblable à celui du cuir chevelu. Le rinçage acide peut notamment réguler le sébum et éliminer les pellicules. Le vinaigre de cidre de pomme est le plus largement utilisé, bien que le vinaigre blanc fasse aussi l’affaire. Le vinaigre resserre les écailles des cheveux, ce qui les rend plus doux, brillants et soyeux.

12633335_10205866241523723_860154141_o
Ma bouteille de vinaigre de cidre de La Maison Orphée.

Pour ma part, j’alterne entre le Rhassoul et la farine de pois chiches, et je dois dire que les deux me satisfont à merveille. Je ne retournerais jamais aux shampoings traditionnels tant j’y ai trouvé d’avantages: cheveux qui graissent vraiment moins vite, plus épais, qui se mêlent beaucoup moins qu’avant; bref, la liste pourrait continuer encore et encore.

Je vous laisse donc sur cette note de positivisme et j’espère vous avoir appris quelque chose sur cette tendance, ma foi, assez cool.

À la semaine prochaine!

Maude

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le noo poo: quessé ça?? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s