à propos

Mon parcours sur la voie végé

Allo

J’avais le goût aujourd’hui de parler de mon historique de végétarisme. C’est pas une ptite histoire de «je-suis-viré-végé-du-jour-au-lendemain-aucun-problème». C’est plus que ça.

Ça a commencé mettons quand j’avais environ 16 ans. J’avais toujours adoré les animaux, pis là, j’ai vu une quote de Paul McCartney.

If slaughterhouses had glass walls, everyone would be a vegetarian

Ça m’a sonné une cloche. Moi qui croyais être parmi ceux qui aiment le plus les animaux au monde, je mangeais….. des animaux. Messemble que c’était pas normal. Juste illogique.
Bref, je me suis (pas assez) renseignée, j’ai écouté (plus ou moins) des documentaires, et je suis devenue végétarienne du jour au lendemain. 0 transition, boum, comme ça.
Ça a été rough.
Vu que je restais encore chez papa-maman, les repas étaient pas simples à faire. Je manquais de plusieurs choses, j’ai fait des carences. J’ai recommencé à manger de la viande, mais toujours avec un certain malaise/dégoût qui s’en allait pas.
À l’été 2014, je suis déménagée en appartement, pis là, c’était moi qui s’occupait de mon épicerie et donc, des repas que je mangeais. J’achetais plus de viande, sauf mes éternelles croquettes de poulet, mes saucisses à hot dog et mon bon vieux baloney. Je vous fais pas dire que je mangeais pas trop équilibré.
Ça a continué pendant un bout, jusqu’à ce que je me tanne des taquineries de mes colocs sur mon alimentation et que je décide de tout ditcher ça.
Je me suis REdocumentée (pour vrai cette fois-ci) et j’ai dit: bon, là c’est pour vrai.
Mais j’ai pas forcé l’affaire tsé, je voulais que ça marche. Fait que j’ai juste fini de manger la viande que j’avais dans mon frigidaire, les pâtés à la viande et au saumon de maman que j’avais dans mon congélo, pis j’ai juste pu racheté de viande. Comme ça. Y’a plus de viande qui est rentrée chez nous (sauf quelques exceptions pour le chum omni).

J’ai pas noté de date justement parce que ça s’est fait vraiment progressivement mais je dirais que maintenant, ça doit faire proche 1 an. Pis je vais vous faire une confession. J’ai déjà triché, une couple de fois même. Mais j’ai trouvé aucune satisfaction là dedans. J’ai pas trouvé ça si bon pis en plus j’avais hyper mal à la conscience par après. Mais c’était dans mes débuts, maintenant je sais même plus ce que ça goûte, de la viande.

J’ai plus aucune envie non plus. Pis même que je tends vers le véganisme pas mal; j’ai arrêté le lait de vache. Du fromage, j’en mange quasiment pas, des œufs non plus. Pis la première affaire que j’ai changé, c’est les produits testés sur les animaux. Même avant de manger de la viande. Bizarre hein? Mais je suis pas prête à laisser la crème glacée tout de suite… hihi

La plus belle chose que le végétarisme m’a apporté, c’est ma passion pour la cuisine. Avant, je détestais ça pour mourir; faire du Kraft Dinner c’était trop long et trop plate pour moi. Mais maintenant, je trouve plaisir à couper des poivrons, à faire cuire du quinoa, à suivre des recettes, pis même à improviser des recettes, que le résultat soit bon… ou pas.

Alors je voudrais seulement remercier la vie de m’avoir fait découvrir un mode de vie à la fois sain, passionnant et vivifiant! Je ne pourrais pas être plus épanouie hihi

Salut là

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s